L'Auberge

Jolie auberge, belle vue, propice au repos et au calme.

23 février 2006

Ne pas se laisser abattre:

Quand Pierre se réveilla, les oiseaux chantaient. Ils chantaient beaucoup trop fort.

Il avait mal à la tête. Il avait trop bu hier soir.

Quelle heure ?

 14H23!

 Déjà?

 Seulement?

A vrai dire ça n'avait aucune importance. Le temps ne compte plus maintenant qu'il est ici. Il a tout compris.

Hier encore, il s'était réveillé chez lui, c'était le début de son week-end. Dans la tête, toujours les mêmes problèmes: le courrier en retard, aujourd'hui j'appelle mon fils, je profite un peu de la vie. Pas question de passer une des ces journées qui ressemble à toutes les autres.

 Alors il avait décidé de partir se promener dans la nature. Ah! La nature ça beau être la même chose, c'est tout le temps différent. Et puis, Dieu sait qui avait mis ce bâtiment de malheur sur son chemin. Et maintenant il était là, à se réveiller avec une gueule de bois pas possible. Devant lui une vieille table en bois, son oreiller de la nuit, deux bouteilles vides renversées…

 Pierre se ressaisit. Qu'est-ce qui lui prend, c'est vrai que c'est un peu bizarre qu'il n'y ait personne ici, mais il n'a qu'à rentrer chez lui et tout sera réglé. Hier il a du se tromper de chemin, il a paniqué, il faut vraiment qu'il se surveille, sinon il va finir par devenir fou.

 Le courage, c'est toujours ce qui lui a manqué, et quand on est seul, il en faut pourtant beaucoup. Et merde, la solitude, la solitude, il n'a ce que ce mot à la bouche, à longueur de journée. C'est lui qui la cherche, c'est trop facile. Et vas-y que je méprise un tel et un tel, je suis trop bien pour les autres… Et oui mon vieux, c'est comme ça qu'on finit seul. Le vrai courage c'est d'oser se remettre en question. Oui, merde quoi, il faut savoir apprécier la différence de l'autre. Du courage, bordel, du courage. Reprends ta vie en main camarade. Tout reste à faire.

 Pierre se leva d'un air résolu, il se dirigea vers la porte d'entrée et sortit.

Posté par Okita à 14:56 - 2/Deuxième jour - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire